anciennete domaine google

L’ancienneté d’un nom de domaine, critère de Google ?

C’est une question ouverte que je pose à la communauté SEO, est-ce que selon vous l’ancienneté d’un nom de domaine est un critère de Google ? Pour moi, la réponse est oui et je vous présente de façon simple mes arguments. 

L’historique d’un nom de domaine dans Google

C’est un sujet qui fait souvent débat mais pour moi l’ancienneté d’un nom de domaine fait partie intégrante de l’algorithme de Google, son poids reste minime mais il a une importance sur certains secteurs concurrentiels, et je vous explique pourquoi je pense ça.

Tout d’abord, il y a pour moi une notion d’historique sur les noms de domaines, c’est étrange à quel point on peut facilement obtenir l’historique d’un site sur le web, que ce soit au niveau de son contenu avec la Wayback Machine, que ce soit au niveau des backlinks avec les Majestic SEO, SEObserver ou encore Ahrefs ou encore avec la Search Console. J’ai donc facilement tendance à croire que Google dispose d’outils pour analyser l’historique d’un site.

D’ailleurs, cette notion d’historique existe car lorsqu’un site se prend une pénalité manuelle, il y a un « délai de carence » pendant lequel le site ne reviendra pas à ses positions initiales, c’est un constat que j’ai fait sur un site pénalisé et qui m’a été confirmé par Olivier Andrieu qui a une vision plus large sur de nombreux sites pénalisés (si vous avez des contres exemples, je suis preneur). Donc, Google tague un site lorsque celui-ci s’est fait pénalisé, il faut bien que cela soit gardé en mémoire, il doit donc bel et bien utiliser un historique qui lui permet de constater les pénalités.

La concurrence révèle l’ancienneté ou plutôt l’historique

On sait que Google intervient « manuellement » dans ses SERP car il a besoin d’ajuster ses résultats afin de garantir la meilleure réponse à son internaute ( :-)). C’est ce que disait justement Matt Cutts en 2011 « Toutefois, un contrôle manuel est nécessaire pour améliorer l’expérience utilisateur dans certains cas très limités, comme ceux liés à la sécurité, à des questions juridiques ou au spam. ».

Je pense qu’avec cet ajustement manuel des SERP, les Googlers ont accès à l’historique du site, dont notamment son positionnement depuis plusieurs années sur la thématique, ses éventuelles variations de positions et les indicateurs liés (CTR, erreurs d’explorations, version mobile, migrations, nombre de nouvelles pages créées). Ainsi, un site présent depuis de nombreuses années aura plus de légitimité à rester sur la première page, sous réserve de continuer à respecter les guidelines.

Pour moi, l’historique du nom de domaine est plutôt utilisé pour maintenir un site, pas pour le déclasser.

Je dis ça volontairement car il est facile de constater qu’un site peut apparaître du jour au lendemain sur une thématique et y rester, durablement alors que le nom de domaine est nouveau. Pour lui l’historique n’aura pas de valeur ajoutée à court terme, mais à long terme il prendra du poids.

Snap de domaine et thématique du site

Le sport national du SEO en ce moment est le snapping de domaine (récupérer un nom de domaine expiré pour en faire un nouveau site), il y a le bon snapping et le mauvais snapping.

  • Le bon snapping, c’est récupérer un site expiré sur sa thématique, relancer un site sur cette même thématique (ou proche) et le positionner. Stratégie pérenne
  • Le mauvais snapping, c’est récupérer un site expiré sur sa thématique, relancer un site sur une thématique différente et le positionner. Stratégie One shot.

Si on reprend la notion d’historique du nom de domaine, que voit Google ? Il voit par exemple un site positionné sur les « actualités Football » pendant plusieurs années puis une coupure et un positionnement sur « plombier Paris ». Dans ce cas de figure, l’historique est un bon indicateur pour Google car cela lui permet de juger la « légitimité » du nom de domaine sur cette thématique, il y a clairement manipulation des SERP, et ça il n’aime pas… Après, ça dure, ça dure pas mais c’est un signal négatif pour Google.

Les contres arguments (thèse, antithèse = foutaise)

Positionnement d’un nouveau site

Je suis tout à fait d’accord avec le fait que lancer un nouveau site en déployant des moyens lourds permettra de se positionner sur une thématique et de passer devant un site qui est positionné depuis des années. C’est une question de légitimité pour le positionnement, rien de plus.

Positionnement contestable

Je suis également tout à fait d’accord avec le fait que certains sites parviennent à maintenir leur positionnement malgré un historique peu glorieux mais on sait que la réaction de Google est parfois longue à venir. D’ailleurs, comme dit SEOBLACKOUT : « Google pardonne une fois, pas deux. »

La redirection 301 et l’historique du domaine

Une question épineuse se pose : que devient l’historique du nom de domaine après une redirection 301 ? Je pense que c’est une question de légitimité, encore une fois. Si un nom de domaine est redirigé vers un autre dans une thématique similaire ou proche, ce n’est pas un signal négatif.  En revanche, si un site est redirigé vers un autre ayant une thématique différente, c’est un signal négatif et l’historique peut jouer dans l’appréciation que Google aura du positionnement du site.

N’hésitez pas à partager vos avis et vos expériences, ce ne sera que plus enrichissant pour ce sujet.

A voir également
Publié dans Blog SEO.

5 commentaires

  1. Des pistes intéressantes, mais au niveau du rachat, quelle latence peut être considérée comme normale? Genre un site est offline 1 an, 2 ans, et revient sur la même thématique (ou carrément le même site repompé de archive.org). Est-ce qu’on conserve quand même un peu de jus original?

    • Bonjour Pierre, difficile à dire mais je pense que plus un site sera offline longtemps, plus il perdra de jus. Pour un site repompé, tu utilises un autre NDD dans ce cas ? L’historique repart de zéro.

  2. Salut Alexeo,

    C’est vrai que le snapping reste toujours très à la mode, et pourtant il peut être à double tranchant. J’avais rédigé un billet de blog à ce sujet : la récupération d’un nom de domaine : pour qui ? Pour quoi ? Les arnaques au ndd expiré. Car tous les référenceurs ne sont pas égaux devant Google. Voici le lien de l’article pour un complément d’infos sur les métriques et les outils à utiliser pour analyser le potentiel SEO d’un domaine : http://blog.promoteur-internet.com/post/arnaque-seo-ndd-expire

  3. Salut Alexis,
    Je fais également partie de ceux qui, comme toi, pensent que l’ancienneté d’un nom de domaine fait partie des nombreux critères utilisés par Google dans le classement de ses résultats de recherche.
    Et tout comme toi, je suis convaincu que la thématique d’un site utilisant un NDD expiré doit s’approcher le plus possible de celle d’origine et j’irai même plus loin : je pense qu’il est bon de retrouver toute ou partie du contenu existant précédemment, mais là … mieux vaut s’arranger avec l’ancien propriétaire, car sans son accord, ça peut s’apparenter à du plaggiat.

    Amicalement,

    Bruno

    • Bonsoir Bruno,
      Oui dans l’idéal récupérer le contenu n’est pas plus mal, apres tout dépend de l’enjeu. Si c’est pour récupérer une dizaine de contenus, ca n’en vaut pas la peine. En revanche, plusieurs milliers de pages, la il faut y réfléchir.

Les commentaires sont fermés.