Faut-il arrêter les ancres optimisées ?

Publié le 4 novembre 2014 dans Blog SEO

L’utilisation abusive d’ancres optimisées peut être dangereux pour le référencement, doit-on pour autant ne plus en utiliser ?

Qu’est-ce qu’une ancre optimisée en SEO

Une ancre (anchor text) est un mot clé sur lequel on va poser un lien. C’est cette ancre qui permet de donner des précisions au robot d’indexation et à l’internaute quant à la page qui se cache derrière. On distingue principalement 3 types d’ancres (chaque ancre propose un exemple pour l’URL www.alexeo.fr)  :

  • Ancre classique: texte avec quelques mots clés basiques (exemple « Alexeo, site de référencement »)
  • Ancre non optimisée: texte sans mot clés (exemple « cliquez ici », « suivre ce lien »)
  • Ancre optimisée : texte avec une suite de mots clés (exemple « referencement naturel »)

L’utilisation des ancres dans le netlinking

L’une des tâches d’un référenceur est de créer des liens via d’autres sites. On peut mettre en place des échanges de liens, soumettre sur des annuaires, publier des communiqués de presse, ajouter un commentaire sur un blog ou toute autre solution permettant d’obtenir un lien.

Simplement, une utilisation systématique de la même ancre conduira inévitablement à une pénalité de Google, soit une pénalité manuelle ou soit une pénalité algorithmique (filtre Penguin). Depuis quelques années, de nombreux référenceurs déconseillent fortement d’utiliser des ancres optimisées cependant on peut parfaitement continuer à en utiliser sans pour autant se faire pénaliser.

Utiliser de façon intelligente les ancres optimisées

J’utilise toujours des ancres optimisées via plusieurs sites et je n’ai pas fait l’objet de pénalité manuelle ou algorithmique. Simplement, je possède des liens importants qui compensent ces ancres optimisées, c’est la solution pour continuer à se positionner en utilisant des ancres optimisées.

Tout d’abord, la première ancre la plus importante au niveau du netlinking ne doit pas être une ancre optimisée (cela se vérifie avec Majestic SEO ou Ahref par exemple), le mieux est de mettre l’URL du site. Ensuite, pour faire du sale, il faut avant tout faire du propre. C’est-à-dire obtenir des liens de gros sites sur des ancres non optimisées et ayant un rapport avec votre site (Wikipedia, sites du gouvernement, sites reconnus…). Plus vous compenserez vos liens avec des ancres optimisées par des liens sur des sites de confiance, moins vous risquerez la pénalité.

A voir également